Accueil
Historique
Le comité Cus- Nord
Notre Misson
Actualité
Presse
Devenir membre
Contact
Liens intéressants
Plan du site

 

 

 

 

 

Remise du nouveau drapeau

20 mai 2011

Salle du Cercle à Bischheim 

Photos: Gérard Fricker 

Extrait des Dernières Nouvelles d'Alsace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Allocution

Bonjour à tous…

 C’est au nom du Président Gilbert FRICKER et du Comité CUS Nord du Souvenir Français, que je prends la parole pour vous souhaiter la bienvenue et vous remercier de votre présence ce soir.

 Je voudrais tout d’abord saluer Madame Mireille HINCKER, Déléguée départementale du Souvenir Français

-      Monsieur André REICHARDT 1ER vice-président du Conseil Régional

-      Monsieur André KLEIN MOSSER, maire de Bischheim, 1er vice président du Conseil Général

-      Monsieur le Lieutenant-colonel MERCURY, Délégué Militaire Départemental

-      Madame et Messieurs les Maires des communes rattachées au comité CUS nord

-      Monsieur Jean Louis HOERLE, 1er adjoint au Maire de Bischheim et Président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie Région Alsace

-      Mesdames et Messieurs les adjoints aux maires

-      Messieurs les Ministres du Culte

-      Messieurs les Présidents des Associations ou leurs représentants

-      Messieurs les porte drapeaux présents

-      Mesdames et Messieurs les membres du Comité CUS Nord

-      Et tous les sympathisants qui nous font l’honneur d’être présents ce soir.

 Juste un peu d’histoire pour vous rappeler que le Souvenir Français a été créé à partir de 1887, peu après la guerre de 1870 qui avait vu le sacrifice de plus de 100 000 soldats. Il a été fondé par la volonté d’un professeur alsacien, Monsieur Xavier NIESSEN qui voulait traduire la volonté de constituer un trait d’union entre tous les Français, regroupés dans une association, autour des valeurs de la France et de la République. Deux tâches lui paraissaient essentielles : entretenir les tombes de ces soldats où qu’elles se trouvent et élever des monuments à leur mémoire. Il faut savoir que le principe des monuments aux morts communaux n’existait pas à l’époque.

 Notre association, dans le contexte actuel, entretient deux buts essentiels :

 -      la mémoire en entretenant en France et aussi à l’étranger, les tombes de ceux qui sont morts pour la France, mais aussi en participant aux différentes cérémonies commémoratives qui ont lieu régulièrement en mémoire de ces personnes de toutes nationalités et de toutes confessions qui ont donné leur vie pour notre patrie.

-      L’avenir : qui consiste à transmettre notre héritage aux jeunes générations. Nous avons pour mission de dire à nos enfants que le sacrifice de tous leurs ainés doit rester vivant dans nos cœurs. La paix est une situation qui n’est jamais définitivement acquise.

 Notre drapeau, comme les autres drapeaux que vous voyez derrière moi sont les dignes symboles de nos associations. Il porte les trois couleurs de la France pour signifier notre attachement à notre Patrie.

 Alors me direz-vous ? Pourquoi un nouveau drapeau ?

 Il y a quelques années encore notre comité rassemblait trois communes dont les noms figurent dans les plis du drapeau actuel : Schiltigheim, Bischheim, Hœnheim.

 Or, actuellement notre comité est affilié à 8 communes de la communauté urbaine de Strasbourg nord. Je vous les cite par ordre alphabétique :

-      BISCHHEIM siège de notre association

-      HOENHEIM

-      LAMPERTHEIM

-      MUNDOLSHEIM comité dissous dont nous avons la garde de l’ancien drapeau

-      NIEDERHAUSBERGEN

-     REICHSTETT

-      SCHILTIGHEIM

-      SOUFFELWEYERSHEIM

  Ce nouveau comité ayant pris à sa création le nom de ;

                   Comité CUS Nord

 Il nous fallait donc un emblème au nom de ce comité et ce sera chose faite ce soir.

Mais je tiens à vous préciser que les 2 anciens drapeaux ne passeront pas aux oubliettes. Ils seront toujours présents dans les cérémonies commémoratives où nous essayons d’être toujours présents, dans la mesure de nos effectifs ; Par exemple le 8 mai dernier nous avons été présents dans 5 cérémonies différentes, hélas dans certaines sans drapeau. Ce nouveau drapeau dont la création est due à la volonté de notre Président et aussi à sa pugnacité, nous représentera dignement lors des prochaines cérémonies.

 Vous vous en doutez, la réalisation d’un tel emblème nécessite un investissement important. Or le souvenir français ne vit que des dons de ses membres ou de bienfaiteurs, des bénéfices de la collecte aux portes des cimetières le 1er novembre auxquels viennent s’ajouter les subventions que les communes veulent bien nous verser.

 Il est important de savoir que sur les sommes récoltées, nous reversons 50% à la délégation départementale qui elle reverse au siège national.

 Tout compte fait nous vivons avec un budget qui est loin d’être conséquent. C’est pourquoi nous avons du faire appel à un partenaire financier pour pouvoir lancer la confection de ce nouveau drapeau. Le Conseil Régional, représenté ce soir par son premier vice-président Monsieur André REICHARDT n’ a pas hésité et nous a alloué une somme confortable pour nous permettre de réaliser notre objectif.

 Je tiens donc au nom du Président FRICKER et de l’ensemble du Comité CUS Nord à adresser nos plus sincères remerciements au Conseil Régional.

 Monsieur REICHARDT, j’ai l’honneur, au nom de notre président et de l’ensemble de notre comité, de vous demander bien vouloir accepter d’être le Parrain de ce nouveau drapeau.

 

extrait des Dernières Nouvelles d'Alsace du dimanche 19 mars 2011

  

 

 

 

 

 

6 rue National 67800 BISCHHEIM | souvenirfrancaiscusnord@yahoo.fr